COCO LA FLEUR CANDIDAT (1978) de Christian Lara

  • COCO LA FLEUR CANDIDAT (1978) de Christian Lara
Streaming, 48 heures
Compatibilité : Mac/PC/Mobiles
Qualité encodage : Moyenne
Langue : VF
Sous-titres : Incrustés


La période de location débute dès que vous effectuez votre paiement. Vous reconnaissez avoir pris connaissance des conditions générales de vente (CGV).

Cliquez sur le bouton pour louer votre VOD :


Film compatible tous supports


Si vous avez déjà loué ce programme, utilisez le lien que vous avez reçu par mail pour accéder au lecteur vidéo.


coco la fleur
EDV : 2580
Coco La Fleur candidat
1h 20 minutes
HD 720
Stéréo
1,99 €

Année : . Visa : Tous publics.


Tagué dans : ,
Pays de production : .

Note LoveMyVOD :

COCO LA FLEUR CANDIDAT c’est l’histoire d’une campagne législative pas comme les autres aux Antilles, où les péripéties politiques ne ressemblent pas tout à fait à celles de Paris : David Boyeur, celui que l’on surnomme « Coco la Fleur » à cause de l’éternel hibiscus qu’il porte sur son inséparable veste rapiécée est généralement considéré comme un simple d’esprit. Aux Antilles, on s’apprête à fêter Carnaval mais il y a aussi des élections. Le candidat de la majorité est Gaston Monbin, le jeune frère d’Aristide, le patron de Coco la Fleur. Gaston vit en France depuis 20 ans où il mène une carrière dans la haute administration. Son retour dans l’ile est d’autant plus attendu qu’il sera accompagné de sa seconde épouse, Marie-Ange, une antillaise elle aussi, mais née à Paris. Dès qu’il la voit, Coco la Fleur en tombe éperdument amoureux. Il lui fera visiter l’ile, danser, la sauvera même d’un sortilège vaudou. Comme la campagne électorale de Gaston démarre assez mal – il ne parle même pas le créole – on fait appel à Coco la Fleur pour le soutenir. Or la complicité entre les deux hommes va se transformer en rivalité. Coco la Fleur, devenu très populaire, va même gagner contre Gaston. Mais un billet à Marie-Ange arrêtera net sa fulgurante carrière politique. Sur le chemin du rendez-vous donné par la belle, un coup de revolver claque et Coco la Fleur s’effondre.

NOTRE AVIS

Un film qui n’a pas été vu depuis près de trente ans et qui marqué par la volonté de son réalisateur de représenter les Antilles au cinéma. Sur l’affiche originale on pouvait d’ailleurs lire « Le Premier Film Antillais ». C’est donc un film rare que nous vous proposons en VOD, une satire politique originale, un drame sous le soleil des Antilles. Nous rendons aussi hommage au comédien Robert Liensol disparu en 2011, souvent présent dans les castings de voix des films comme « KIRIKOU ET LA SORCIÈRE » de Michel Ocelot. Il était également à l’affiche de « SUCRE AMER » et de « PANI PWOBLÈM » de Christian Lara.

VN:R_U [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 Votes)